• Virginie Flow Sophrologie

La pensée positive



" Chaque jour, et à tous points de vue, je vais de mieux en mieux " Emile Coué


La pensée positive « désigne un mouvement pseudo scientifique crée en 1952 par le Pasteur Norman Vincent Peale et véhiculé dans les années 2010 par différents acteurs oeuvrant dans le développement personnel.

Les tenants de la pensée positive postulent qu’en s’appuyant sur l’autosuggestion (anciennement appelée méthode Coué) on pourrait se contraindre à devenir optimiste en toutes circonstances, ce qui nous permettrait d’atteindre le bonheur, voire d’influencer le destin. Ce mouvement donne naissance à la loi de l’attraction, conception ésotérique proche de la pensée magique ». (Source Wikipédia)

La pensée positive implique de "changer sa vision du monde et son approche de la vie".

Nous savons cependant qu'il n'est pas si simple de modifier sa façon de voir les choses, sans quoi, chacun serait parfaitement heureux et équilibré grâce à tous les ouvrages de développement personnel que l'on trouve aujourd'hui sur le marché.

Un accompagnement en complément à ces lectures reste à mon sens utile. Une aide extérieure permet en effet d'aborder ses difficultés avec un autre point de vue et d'acquérir des outils (transmis dans le cadre de l'accompagnement, avec possibilité d'ajustement) permettant progressivement d'élargir son regard sur soi et sur la vie, son niveau de conscience, et intégrer ce qui est positif pour soi.


La Sophrologie décrite comme l’Ecole du Positif de l’Être et inspirée par la méthode Coué et la pensée positive

La pensée positive s’inspire de la méthode Coué, familière du grand public en France, notamment par le « je vais bien, tout va bien » du sketch de l’humoriste Danny Boon, mais malheureusement peu connue pour sa richesse et son efficacité.

Dans son sketch, Dany Boon incarne un personnage dépressif qui tente de se convaincre qu’il se porte à merveille en se répétant ce mantra « je vais bien, tout va bien », puis qui éclate en sanglots à la fin.

La pensée positive ou la méthode Coué ne fonctionnent pas comme traitement dans le cas de dépression, où un suivi par un médecin s’avère nécessaire. Utiliser ces méthodes comme seul moyen de traitement dans une situation de dépression reviendrait à se mentir à soi même en essayant de se convaincre que l’on va bien.

La pensée positive et la méthode Coué sont plutôt comparables à une philosophie de vie, une manière d’aborder l’existence en s’allégeant et en évitant le plus possible les pensées et sentiments négatifs, et en y intégrant des pensées positives. Elles sont de très bon moyens complémentaires à un accompagnement thérapeutique.

Une expérience a fait ses preuves, à l’Université de Lorraine, des chercheurs ont envoyé chaque matin des sms positifs aux étudiants participants, et ceux ci devaient se répéter ce contenu positif plusieurs fois par jour. Au terme de deux semaines, les chercheurs ont observé une baisse du niveau d’anxiété et des symptômes dépressifs chez les participants.


L’influence de nos pensées sur la globalité de notre être :

Lorsque notre mental tourne en boucle des phrases comme « je n’y arriverai pas », « je suis stupide », « je ne comprends jamais »…nous pouvons avoir tendance à croire que cela est anodin et sans conséquences, car tout le monde peut se le dire. Or, ces phrases et pensées que l’on répète inconsciemment peuvent avoir un effet destructeur. Elles font leur chemin et c’est un peu comme si nous semions de « mauvaises choses » et que nous recoltons plus tard ces mêmes « mauvaises choses ». Nous renforçons ainsi de fausses croyances, que nous n’y arriveront pas, que nous sommes incapables ou stupides ou inférieur aux autres.

A l’inverse si notre mental se fixe sur des pensées positives, en nous répétant des phrases positives comme « j’y arriverai », « je suis capable », « je suis intelligent »… , nous améliorons inconsciemment, nos capacités dans notre quotidien, car nous finissons par y croire.

Et croire permet de transformer une croyance en réalité.

Cette démarche a été découverte par Emile Coué, pharmacien et psychologue. C’est le principe de l’autosuggestion.

L’autosuggestion est un outil dont nous disposons tous, mais en fonction de l’utilité que nous en faisons, elle peut nous conforter dans une vie difficile portée par des sentiments négatifs, ou à l’inverse à une vie positive où nous développons la capacité à se ressourcer et à aller bien.

La méthode Coué consiste à devenir maître de ses pensées. Elle utilise notre inconscient et permet d’intégrer en soi des idées positives et d’amélioration de sa situation.

Sa technique est simple, répéter une vingtaine de fois le matin et le soir, une phrase positive. Cette phrase répétée fera son chemin dans notre inconscient.

La phrase la plus célèbre d’Emile Coué est « Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ».

Cette phrase a l’avantage de ne pas cibler un domaine particulier de notre vie, mais d’être générale et permettre ainsi une amélioration globale de notre bien être .

Si nous souhaitons améliorer un domaine particulier de notre vie, comme par exemple la confiance en soi, il est possible de répéter une phrase en lien avec ce domaine et se dire par exemple chaque jour « j’ai confiance en moi, de plus en plus confiance en moi, ma confiance en moi augmente de jour en jour. Je m’accepte tel que je suis, je suis quelqu’un de bien. Je suis capable de réaliser ce que je souhaite…etc. ».

La méthode Coué a été accueillie avec succès aux Etats Unis et en Allemagne, bien plus qu’en France, et a inspiré la pensée positive, l’autosuggestion, l’auto motivation, le training autogène de Schultz, la sophrologie, la visualisation.


La Sophrologie et le positif :

Alfonso Caycedo, médecin et neuropsychiatre était à la recherche de nouveaux procédés thérapeutiques. Il s'est inspiré des théories de Coué et de pensée positive, et a nommé cette méthode globale le principe de l’action positive, qui se trouve être un des 4 principes fondamentaux de la sophrologie Caycedienne.

Alfonso Caycedo explique le principe de l’action positive comme « toute action positive dirigée vers le corps et l’esprit se répercute positivement sur la totalité de l’être » .

Les exercices de sophrologie permettent d’activer et de renforcer le positif, tout simplement en « somatisant le positif », c’est à dire en l’intégrant dans la globalité de notre être, ou en allant se connecter à ses souvenirs positifs, ou en intégrant la possibilité d’un avenir positif.

Il s’agit presque d’une redécouverte de ce qu’il y a de positif dans notre environnement de vie, une façon de découvrir un autre point de vue de sa réalité.

Le fait d’activer et de renforcer le positif permet de développer une attitude de bienveillance envers soi-même, et de se reconnecter à nos valeurs, nos capacités et ce qui nous anime.

La répétition par les pratiques, de ce positif, va nous permettre de développer des habitudes et comportements nouveaux qui favorisent notre harmonie.


Grace à la sophrologie et à un entrainement régulier, ce concept de pensée positive prend place tout naturellement en soi.

Ce nouveau regard sur notre vie et sur le monde s'inscrit progressivement en nous au fur et à mesure de l'entraînement sophrologique. Les résultats sont identiques aux effets de la pensée positive.

Utilisés de manière complémentaire, la sophrologie et le développement personnel ou le travail thérapeutique, présentent des effets bénéfiques durables sur notre capacité à accéder à une vie harmonieuse et positive.


Virginie Portenseigne

Sophrologue

7 vues
  • Noir Icône Instagram
  • Black Facebook Icon